23 Juin 2019 – Compte rendu Rencontre en présence du Père Teissier

23 Juin 2019 – Compte rendu Rencontre en présence du Père Teissier

Père Teissier

Compte rendu de la réunion du dimanche 23 juin 2019

La porte du local prévu ayant été bloquée par la température, nous avons commencé par partager un pique-nique dans la sacristie de l’Eglise Saint Paul. Beaucoup de victuailles toutes plus délicieuses les unes que les autres… Chacun avait apporté un plat, un dessert ou de la boisson.
Puis nous avons rejoint ne très belle chapelle dans l’Eglise Saint Paul.

Intervention du Père Teissier

Le Père Teissier, archevêque émérite d’Alger a raconté son ministère depuis son arrivée au Maroc en 1956 jusqu’à ces jours. Il a beaucoup œuvré pour le dialogue inter religieux, autant en France pendant ses études universitaires, au sein de Groupe International de Recherches Religieuses (GIR) qu’au Caire, logé chez les Dominicains, qu’en Algérie. Il est professeur d’arabe.
Avant la guerre d’indépendance, les religieux et les institutions chrétiennes vivent en bon terme avec les musulmans. A tel point que les membres catholiques de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne (JOC) petit) petit sont remplacés par des musulmans de même les Conférences Saint Vincent de Paul vont s’appeler, Conférences Saint Vincent de Paul Emir Abdel Kader.
Tout se passe bien jusqu’au décret gouvernemental de tout uniformiser.
Après le 5 juillet 1962 : indépendance de l’Algérie, les Européens fuient l’Algérie.
Actuellement, il n’y a plus beaucoup de chrétiens européens en Algérie. Mais il y a beaucoup d’étudiants chrétiens subsahariens qui animent les paroisses, spécialement par les chorales (cf la messe de Béatification des Martyres à Oran).
Trois membres de la Communauté du Chemin Neuf de Lyon viennent de s’installer à Tibéhrine et reçoivent des musulmans qui n’ont jamais vu de catholiques.
Et pourtant tous les touristes vont visiter Notre Dame d’Afrique à Alger.
Il n’y a plus beaucoup de Juifs non plus en Algérie, et les synagogues sont devenues des mosquées.

On peut retenir de cette belle intervention suivie de témoignages émouvants de différentes personnes de notre groupe, venues d’Algérie et habitant en France, qu’une sincère amitié régnait entre les membres des différentes communautés mais que

l’OSTRACISME MENE A LA VIOLENCE
et que LA DIVERSITE EST UNE BENEDICTION.
Ce dont nous sommes persuadés depuis 26 ans de notre Association, ainsi que le Père Teissier.

Il est question d’inviter Mustapha Sherif aux Fils d’Abraham.
Jean-Paul Gabarre présente le livre qu’il a écrit : « le B.A. BA de ce qu’il convient de savoir du christianisme et de l’islam.
Le Père Teissier a demandé à Max de dire « sa joie » de nous avoir rencontrés « dans notre diversité » : couples mixtes… personnes proches des juifs etc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *