La marge de la Fraternité

La marge de la Fraternité

Un souvenir que je garde comme une relique chargée d’affection est un cadeau de la « communauté normalienne » pour mes 40 ans en 1970.

C’est le livre « Journal d’un homme de 40 ans » de Jean Guéhenno. Je le savoure non pas rétrospectivement mais à cause de son message qui reste très universel. Je cite :

 « Que nos idées soient nettes, exposons-les de toute notre rigueur. C’est la condition de la loyauté.

Servons-les de toutes nos forces. C’est l’emploi de notre courage.

Mais comme on laisse une marge à tout papier qu’on écrit pour les reprises, pour les corrections, pour tout ce qu’on n’a pas trouvé, pour la vérité qu’on ne peut encore qu’espérer, LAISSONS AUTOUR DE NOS IDEES LA MARGE DE LA FRATERNITE. »

Un instant, songeons à ces dialogues de sourds, à ces affirmations péremptoires, à ces débats politiques à l’Assemblée Nationale et au Sénat…

Songeons à cette nouvelle qui est rumeur le matin -simple rumeur- à midi elle est vérité et le soir elle est menace incontournable…

Alors que si l’on avait songé à sauvegarder la marge de la fraternité, peut-être mon idée aurait-elle dégagée peu à peu une saveur de vérité lumineuse, susceptible d’éclairer notre route commune.

Le voyage du pape est un exemple…

Max Bobichon, prêtre
Mars 2021

Le calendrier religieux de ces temps-ci retient beaucoup de fêtes pour les uns et les autres (occasion peut-être d’échanger) :

27/03 Pessah pour le monde juif jusqu’au 03/03

04/04 Pâques pour le monde catholique et protestant

13/04 Ramadan pour le monde musulman jusqu’au13/05, date de l’Aïd el Fitr

02/05 Pâques pour le monde orthodoxe19/05 naissance et éveil de Bouddha

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *